Comprendre le fonctionnement d’un purificateur d’air

Avant d’installer son purificateur d’air, il est d’abord recommandé de comprendre son fonctionnement, son mécanisme, pour ainsi juger de son efficacité. Différentes technologies de purification de l’air existent, mais elles peuvent être combinées.

Une majorité des purificateurs d’air sont des purificateurs dits de captation : comprenez que le purificateur s’est donné la mission d’aspirer l’air de votre intérieur, d’en capter les particules ou molécules polluantes, pour ensuite le propulser dans un état plus sain dans la pièce. Pour ce faire, le purificateur utilise un ou plusieurs filtres, chacun d’entre eux jouant un rôle spécifique.

Il existe aussi d’autres méthodes de purification, dites de transformation ou élimination. Il s’agit par exemple des purificateurs par photocatalyse, par plasma, par UV, ou par ionisation.

Consulter le comparatif des meilleurs purificateurs d’air.

Quels sont les différents types de purificateurs d’air ?

Les purificateurs d’air à filtre HEPA

Quels sont les différents types de purificateurs d'airLe plus grand atout de ce modèle de purificateur est qu’il est capable de filtrer jusqu’à 99.97 % des particules polluantes de votre intérieur.

Le tout est surtout dû grâce à son filtre HEPA, conçu en mailles particulièrement fines, lui permettant de capter les microparticules. Selon le niveau de filtre HEPA (11, 12, 13, etc.), il peut capter les particules allant même jusqu’à 0,3 voire 0,2 micron. Attention, la classification du filtre HEPA est donc importante, tous ne sont pas équivalents.

Les filtres HEPA sont souvent combinés à des filtres à charbon-actif. En effet, alors que le filtre HEPA cible les particules fines, le filtre à charbon actif est quant à lui redoutable contre les gaz, fumées, et mauvaises odeurs. La captation des polluants étant une méthode de filtration complétement maitrisée et sans danger, cela en fait un choix très prisé dans le milieu médical.

Les purificateurs d’air par photocatalyse

Les purificateurs d’air utilisant cette technologie aspirent l’air et en transforment alors les polluants par oxydation. Ce sont en général des purificateurs solides et efficaces en particulier sur les mauvaises odeurs. Et il convient de choisir des modèles de bonne facture et de qualité, ayant démontré la stabilité de leur procédé non toxique.

Les purificateurs d’air ioniseurs

Ce modèle de purificateur émet des ions négatifs, qui vont alors entrer en contact des éléments polluants dans l’air ambiant, et en s’associant à eux vont les transformer en poussière qui tombent alors sur le sol. Il vous ne suffira plus que de nettoyer le tout à l’aide d’un aspirateur plus tard. Il existe alors deux types d’ioniseurs. Ceux qui émettent par diffusion les ions négatifs dans la pièce, et ceux qui incluent aussi un ventilateur pour ventiler l’air dans la pièce et maximiser la diffusion des ions négatifs. Efficace et économe en énergie, cette méthode est aussi connue pour d’autres vertus : les ions négatifs donnent dans la pièce une sensation de fraicheur.

Ou installer son purificateur d’air ?

S’il est recommandé d’installer au moins un purificateur d’air par chambre, vous pouvez dans un premier temps installer votre purificateur d’air dans la pièce que vous estimez la plus polluée. Si notamment vous souffrez de maladies respiratoires, d’asthme ou d’allergies, alors le mieux serait que le dispositif soit installé dans la pièce où vous passez le plus de temps, que ce soit dans votre chambre à coucher ou bureau.

Sachez également les endroits mal ventilés comme les garages ou buanderies gagnent beaucoup à être équipées par ce genre d’équipement. Dans tous les cas, nous vous recommandons d’opter pour un modèle compact qui pourra être transporté facilement partout pour que l’air vous entourant soit toujours pur et sain.

Comment installer son purificateur dans une pièce ?

L’installation d’un purificateur d’air n’exige aucun savoir-faire particulier dans la mesure où ce genre de produit est souvent livré monté et prêt à être utilisé. En fonction de son type d’alimentation, il ne vous restera plus qu’à le brancher à une source d’électricité ou à un port USB.

Pour ce qui est de son emplacement, il faudra vous fier à son manuel d’utilisation, car certains modèles peuvent être installés sur le sol alors que d’autres doivent absolument se situer en hauteur pour être efficace. Une fois l’installation du purificateur d’air terminée, il ne vous restera plus qu’à vérifier de temps en temps s’il est nécessaire de l’entretenir en changeant ses filtres. Les purificateurs à filtre HEPA et charbon actif, sont en général prévus pour fonctionner un an avec le même filtre.

Peut-on installer son purificateur d’air dans une chambre d’enfant ?

Peut-on installer son purificateur d’air dans une chambre d’enfants, est une question que beaucoup de familles se posent. Soyez rassurés, oui c’est possible, et sachez d’ailleurs que certains modèles ont justement été conçus pour s’adapter aux personnes les plus sensibles telles que les bébés ou les femmes enceintes.

C’est notamment le cas de Fresh, d’Alps Technologies, qui utilise des technologies maitrisées et sans danger, à savoir la filtration HEPA combinée au charbon actif, et qui est proposé à un prix surprenant de 159€.

Robuste, et discret, il est particulièrement adapté à des chambres d’enfants. Très silencieux notamment grâce à son mode nuit, il est conçu pour ne pas déranger votre bébé pendant son sommeil. C’est aussi un modèle particulièrement compact, afin de convenir à tous types de chambres. Il est disponible sur www.alpstechnologies.fr.

Consulter le comparatif des meilleurs purificateurs d’air Dyson.